MÉMORIAL 2013… A magic moment

Étiquettes
2 novembre 2013

MÉMORIAL 2013… A magic moment

Si on m’avait dit un jour que l’on réclamerait mes articles comme on réclame ces temps ci la lumière à AES SONEL, je ne l’aurai pas cru…

Bref, en ce 2013, et suite aux menaces inbox et par sms que j’ai reçues (surtout les filles… hum!) j’ai décidé de retremper ma plume dans son encre et de vous faire déguster ceci…

Les évènements qui vont suivre se déroulent entre 02h du matin et 21h du soir (on fait çà à la Jack Bauer)

02h – sms – Yello Night

« Bonne célébration annuelle du Mémorial. Bien vouloir refléchir sur Marc 14:26. Penses-tu aux bienfaits de cet évènement? Puisse jah t’accorder un maximum de concentration. Heureux mémorial »

« Continuez à faire ceci en souvenir de moi… et Jésus institua la commémoration de sa mort. C’est avec une grande joie que je te souhaites à toi et à ta famille un joyeux et bon mémorial »

« Bjr! j’espère que t’es déjà prêt pour le mémorial. Au fait, j’ai tout juste voulu te souhaiter de passer un agréable mémorial, et que cet évènement te poussent à servir davantage et fidèlement Jéhovah »

En réalité, il y en a eu comme çà beaucoup, des coups de fils, des e-mails, et des meilleurs, avec le must:

« Bon Mémorial mon copaiiiiin oooooh ahhté !!!! que pour toi soit aussi bon comme çà. Surtout tu prends les photos et les pictures avec les posters… hum! »

et comme d’hab, à l’heure là, l’enfant de Pa’a Feze dormait…

07h – repassage

Non, pas le repassage des costumes ou de quoi que ce soit du genre, mais plutôt des éléments de la décoration de la salle (pas celle du Royaume, mais la Terrasse de Ndogbong, spécialement aménagée pour la circonstance)

08h – 15h: Dany est dans ses njockas (ah oui hein, le jour du Mémorial n’est pas une journée fériée chômée payée… qui vous a menti?)

15h30: un tour chez le coiffeur, et là, une prière s’impose…

(faut que je vous explique bien la partie ci: en fait sur le benskin du retour, on a coupé le courant 2 fois… donc le gars avait peur que #AESFail ne décide encore de faire « TCHAK » sur sa tête…. il fallait prier sauf)

17h: Brûlure du riz sauté que un gars devait manger, et départ pour la salle

Et c’est là où tous tes soucis et ennuis du matin disparaissent, et s’évanouissent… Tu as l’impression de commencer une autre journée à 17h30: c’est d’abord des personnes bien habillées, sur leur 31, couleurs différentes; mais le fait marquant, c’est qu’ils ont tous quelque chose en commun: le sourire… un trésor d’une valeur inestimable… Et quand on dit sourire, cest toutes les catégories (aussi bien celui du petit Melki de 7 ans que celui de Papa Jean Pierre de 62 ans)

C’est ensuite une adoration adressée sous forme de louanges, exécutée par près de 300 personnes: moment magique (encore une fois, essaye de suivre les autres sans chanter, et vis comment tu te charges d’émotions)

C’est encore une célébration inouie, avec un timing précis, une synchronisation parfaite, et une perfection, même dans les moindres détails: c’est quand même la chose de Dieu non?

Et enfin, des moments uniques de joie familiale: oui, parce que nous sommes une famille de frères. Preuve: pas de distinction de race, de groupe, d’ethnie, de condition sociale… c’est rare de trouver çà, mais quand on l’obtient, c’est si plaisant, si exceptionnel…

The Team...
Credit Photo: DF

Bien sûr, çà ne manque jamais, les jeunes gars désordonnés qui ambiancent toujours la fin; et c’est là où tu te rends compte que tu es en train de vivre à la fois des moments marquants, exceptionnels, inoubliables…

21h: retour au bercail, et mangement d’un riz saulé (sauté+brulé)

 

Je ne tronquerai cette journée pour rien au monde…

Partagez

Commentaires

fernanda edi
Répondre

en tout cas c'est du ressenti et du vécu jaim xa surtt le riz sauté brulé sa sapel du gratin de riz looool

Bethy Rosylisious Ntocko
Répondre

Là Dani, les émotions sont décrit a la perfection. surtout le SOURIRE sur les lèvres ce soir là. c'est cool de nous faire revivre ce moment. sauf celui où tu tchop ton riz saulé ((sauté+ brûlé)!!!