Fiers d’Ébène… Fiers de nous… Fiers de vous ! 9


Ce soir, je suis de super bonne humeur!

N’allez pas croire que… en fait, quand une journée se termine comme ça, j’ai vraiment envie de crier THANKS GOD.

Entre des amis qui viennent me rendre visite au bureau, une soirée soya improvisée, et des discussions des plus improbables, en passant par des amis déjantés sur Facebook, rien n’était plus émerveillant pour moi que cette bonne nouvelle : Ebène Duta a atteint son objectif.

Tout a commencé …

Un fameux jeudi matin. Alors que je tamponnais mon ami Nkono Loic dans l’une de ses fameuses escapades de pain-spaghettis-haricots-saucisson-viande à Bonanjo (oui oui chers lecteurs, avec un bol de bouillie et une tasse de café), je décide de le raccompagner à son  bureau et de saluer Bibi Benzo, ce mec qui avait réussi il y a huit ans à me tenir à haleine pendant mes années d’université avec sa fameuse revue Caricaturas. Sauf que, Bibi ne vint pas seul, mais avec Elyon’s. J’ai donc ainsi la chance de rencontrer cette fameuse BDiste qui est derrière « La vie d’Ébène Duta », et son efferalgan (elle avait un mal de crâne me dit-elle). Du coup, une discussion intéressante commence, et comme nous sommes dans l’ère IT, on s’échange plutôt… les profils Facebook (demandes d’amis).

Désormais, je suis Ébène Duta avec beaucoup plus d’attention. La pertinence dans les récits, les minisodes, les personnages, les ndems. Et moi, comme j’aime, je partage. Oui j’étais déjà fan, et je ne me rendais pas compte que par moi, d’autres aussi devenaient fans.

Puis vint le jour où…

15 novembre 2013… Ce statut d’Elyon’s dans lequel elle parle de « Jour J » commence à m’intriguer. Et je me demande ce qu’Elyon’s prépare encore. Mon inbox n’aura rien changé. Ce qui est dans le secret, reste dans le secret

source: www.facebook.com/EbeneDuta

source: www.facebook.com/EbeneDuta

22 novembre 2013… là çà se précise. On doit partager une bannière qui où Ebène Bauer doit s’activer pour une mission importante et capitale dans 72 heures chrono. Teaser ? Oui ! J’aime non, n’est-ce pas je partage ?

source:www.facebook.com/EbeneDuta

source:www.facebook.com/EbeneDuta

26 novembre 2013… la fameuse révélation. Elyon’s a décidé de se lancer dans un projet de crowdfunding (les amis, j’ai mis une semaine à prononcer le mot, et un mois à savoir véritablement de quoi il s’agit). Objectif déclaré, obtenir un financement du projet pour transformer la BD virtuelle en BD physique, et faire profiter le maximum de personnes intéressées. Ça paraissait simple, jusqu’à ce que je découvre le montant lié à l’objectif : 12 500 euros. Mince!

À partir de ce moment-là…

Il fallait aider Elyon’s à financer son projet. Il y avait différents moyens : carte bancaire,Western Union, cash. Dani aime, alors Dani finance! Sauf que ce que je ne savais pas, c’est que le jour où je remets mon cash, Elyon’s, en toute franchise et sincérité, me présente le projet dans son ensemble, ses caractéristiques, ses tenants et ses aboutissants. Et de là, je me rends compte que 1) ce qu’on voit sur Facebook n’est que la partie visible de l’iceberg, et 2) il faut des personnes qui vont aider Elyon’s à faire connaître « La vie d’Ébène Duta » à davantage de monde. J’ai commencé à croire que je suis tombée au mauvais endroit au mauvais moment quand elle a dit les mots magiques : « Dani, s’il te plaît, pourrais-tu m’aider dans ce projet ?»

source: inbox facebook

source: inbox Facebook

Je n’ai vraiment pas cerné dans quel engrenage je me lançais. Sauf que, ma tête a commencé à disjoncter lorsqu’on est directement passé de la salle de réception, à la salle de réunion. Même l’eau glacée est devenue chaude dans ma bouche. Quelqu’un que tu rencontres à peine deux fois, avec qui tu échanges par SMS, et hop, vous êtes déjà en pleine séance de travail; c’était simple, cool, et super sympa

Le dimanche qui suit (enfin je crois), nous voici à la 1ère réunion physique de tous ceux qui soutiennent « La Vie d’Ebène Duta » ; nom de code : #SupportLVDD. Le lieu : chez Elie Kogoup. Et comme ce gars m’aime beaucoup, il me demande d’apporter à cette réunion, UN POULET braisé. On mange, on boit, on bosse, on réfléchit, le tout, dans une ambiance bon enfant, et surtout avec un Brice Albin qui nous parle de Kery James (peut-être avait-il déjà flairé que le mec doit venir en février 2014)

On ressort ce dimanche avec plein de plans : un forum de discussion Facebook naît, une conversation whatsapp aussi, et voilà comment une petite cellule de com est créée : #SupportLVDD Douala.  Et l’équipe s’agrandit : d’abord Brice, Elie, Joëlle, puis Murielle (Mumuuuuuuuu) et Jean Pierre (Monsieur 2.0, qui est derrière Ma Pause Digitale). Les réunions physiques aussi se multiplient : Doual’art (là où ¼ pain et 2 œufs c’est 4 500…), Goldfinger, Café de France, etc. C’est des réunions où tout n’est pas toujours rose, où chacun dit et défend ce qu’il veut. Mais ce qui nous lie, c’est Ebène… et on veut tous que ça marche.

Brice nous a fait honneur en la recevant sur Génération 2.0. Charlotte Pélagie, qui aime associer charme et talent, lui a aussi accordé un instant magique dans son émission Le bon Dieu est une femme. Au Cameroun, la machine était déjà en marche. Sur les réseaux sociaux, les Community Manager faisaient leur boulot. Facebook, Twitter, on balançait des tonnes et des tonnes sur Ébène Duta et son projet de financement participatif. Même d’autres pages soutenaient de projet : Je Wanda, Natural Hairbe, Noir et Fier, NegroNews, Afrosomething… À American Graffiti le 19 janvier, on a même tenu une conférence de presse. Frank William, Gaelle Tjat (ma Grande Guinness Glacée), Carole Leuwé, Mathias Mouendé, ont tous répondu présent. Même le fameux Florian Ngimbis, le Camerounais pour qui la liane n’a plus de secret, s’est penché sur le projet pour y apporter son soutien. J’étais très content de savoir que nous n’étions pas les seuls à dépenser nos énergies quand j’ai fait la rencontre fort sympathique de Madior (Sénégal) qui a le même brin d’humour que moi, mais avec la barbichette en plus. Nous sommes tous pour Ebène Duta…

Et alors…

Les choses commençaient à se dessiner : 10 % au 3 décembre, 21 % au 8 janvier, 26 % au 20 janvier (et là, moins 30 jours plus tard, on se demandait encore si à va être possible). Sauf qu’il y a une phrase que mon père aime : « Comme Dieu sait faire ses choses… »

Ça n’empêchait pas qu’on continue de vivre à fond notre rêve, et d’y croire. « Même si c’est quoi, même si c’est quoi, souteneeeeeeeeeez!!! » ; d’ailleurs, une fan a promis que pour les 100 soutiens (oh! pas le soutien-gorge hein… on vous connaît), elle fait tomber le haut… Nous-même on a vu l’arnaque en Direct !

On a vraiment voulu faire les choses en grand, pensant même à des vidéos. On aime Ebène Duta, on innove : on se surpasse!

Et la fin c’est quoi…

On y a tous cru, jusqu’à ce  que l’on découvre qu’à -4 jours de la fin, notre projet a eu 100 % de financement, et plus même! Youpiiiiiiii (le youpi a été retweeté 25 fois). J’étais fier de moi, de nous. On se congratulait tous. On y a cru, on en a parlé, on en a fait mention dans nos prières, et voilà!

source: http://fr.ulule.com/ebene-duta/

source: http://fr.ulule.com/ebene-duta/

La suite…

On va donc s’atteler à passer du virtuel au réel. Et pourquoi pas, sortir la BD en anglais (çà vous dit?)

Mais avant toute suite, cet article, je l’ai voulu comme une expression de toute notre profonde gratitude envers vous, chers lecteurs. Si ce projet naît aujourd’hui, c’est grâce à vous.

Elie, Brice, Murielle, Jean Pierre. Merci de votre folle détermination. Vous êtes hyper géniaux les mecs! Et c’est ce qui fait de vous des personnes merveilleuses, et que vos projets perso et collectifs marchent

Frank, Carole, Gaelle, Florian, Cynthe. On vous connaît comme d’excellents leaders d’opinion. On a eu raison de nous référer à vous pour ce projet. Et je suis typiquement convaincue qu’une partie des internautes qui nous ont aidés l’ont fait parce que vous y avez contribué. Merci encore de tout cœur.

A vous tous du Cameroun, Sénégal, Belgique, Côte d’Ivoire, États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Maroc, Algérie, qui avez contribué à   ce projet : MERCI, THANKS,CHOKRAN, GRACIAS, ARIGATŌ…

Elyon’s : Merci d’avoir cru en toi, en nous. On sait tous que ce fut éprouvant. Mais grâce à l’aide du Tout-Puissant, on y est arrivé. Et on sait tous qu’il nous aidera pour la suite…

Il y a eu une pensée biblique qui moi m’a beaucoup marqué pour ce projet : Matthieu 19 :26. J’y pense, encore et encore. Merci Seigneur pour tout!

 

Maintenant, pour récompenser l’effort, je m’en vais avaler un plat de couscous, mais sauce gombo…

Ciao!

The following two tabs change content below.
Dany
Je suis une griffe, mon nom est une marque. Plus sérieusement, je suis un jeune camerounais, à la plume simple, et qui pourtant vit des situations assez exceptionnelles, pétries d'émotions et pleines de leçons... C'est tout moi !
Dany

Derniers articles parDany (voir tous)


Dany

A propos de Dany

Je suis une griffe, mon nom est une marque. Plus sérieusement, je suis un jeune camerounais, à la plume simple, et qui pourtant vit des situations assez exceptionnelles, pétries d'émotions et pleines de leçons... C'est tout moi !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Fiers d’Ébène… Fiers de nous… Fiers de vous !

  • Mouto Mathilde

    Ouiii bien resumé, et c’est pas du démesuré…
    On y a tous cru, on s’est battu!
    On a synchronisé nos énergies, puisé dans les économies…
    On a mis tout en oeuvre, pour ce prochain chef d’oeuvre!!!
    Elyon’s tu l’as mérité, Ebene se doit d’exister!!!!
    Merci à vous tous qui avez participé et continuez, continuons… moi je suis bilingue heinn… Bravo à nous!!! (y)

    Danny où est ma part de gombo??!

  • tjatbass

    Clap clap clap clap!
    Je découvre avec beaucoup de surprises et… de joie, l’existence de ton blog. Tu n’es donc pas seulement crazy sur Facebook. Great.
    Je crois qu’il convient aussi de saluer MJ Mpacko et toutes les Kamer Sisters qui ont mis la main à la pâte sur la dernière ligne droite.
    Proud to be African. Together, WE CAN!!!

  • Bethy Rosylisious Ntocko

    ce qui est le plus excitant, c’est que c’est la bande de jeunes super talentueux qui est derrière ce projet. Une raison de plus de croire en la jeunesse. Joelle, Ebène est trop grave !!!! elle a mérité ce soutien.

    Big up Elyon’s et toute son équipe !!! ces nuits blanches ont fait éclore un belle oeuf. congratulation !!!

    Maintenant on passe du virtuel au réel!!!! A vos plume !!!

    « Même si c’est quoi, même si c’est quoi, souteneeeeeeeeeez!!! » Moi je soutiens sauf !!!!

  • Johnf72

    hi!,I really like your writing so so much! proportion we communicate more about your post on AOL? I need a specialist on this space to unravel my problem. Maybe that’s you! Looking ahead to see you. eadeekdeegeg